Historique du coquillier le "François Monique" Imprimer
Samedi, 16 Janvier 2010 09:32



Le "François Monique" est un sloop coquillier de la rade de Brest, construit au Chantier du Fret
par Mr. Auguste Tertu. Il est mis à l'eau le 16 septembre 1935.
Ce bateau est réalisé pour le compte de Mr. Hervé Salaün, pêcheur à Logona Daoulas, afin de
pêcher la coquille Saint Jacques, de récolter du maërl (sable calcaire pour l'amendement des
terres) et le goémon rouge pour fertiliser les champs.

L'origine du nom de baptême du bateau est :
1.  François, nom du parrain du bateau, François Kermarrec, premier matelot à bord.
2.  Monique, nièce de Mr. Hervé Salün.



Le 28.06.1957, Mr. Salaün et Mr. Yves Mallejac vendent le bateau à Mr. Pierre Blaize, épouse Raymonde Salaün,
pour la somme de 500.000 anciens francs et il est mis sous le commandement de Mr. Lucien Salaün, parent de
Mme Raymonde Salaün.

Le 28.08.1958, le bateau est vendu à une famille de pêcheurs de Rostiviec, Mr. et Mme Nicolas, pour la somme
de 400.000 anciens francs.
Il sert :
1.   à la pêche aux coquillages (St Jacques, praires, huîtres).
2.   à la récolte du maërl et du goémon rouge.
Le bateau est amarré à son corps mort devant le Café de l'Ancre (propriété de M. et Mme Nicolas).
Dans la nuit du 11 au 12 février 1970, lors d'une tempête dans la rade de Brest, le vent drosse le bateau sur
les rochers.  A l'époque, le coût de la réparation estimé par Mr. Tertu étant trop élevé, Mr. et Mme Nicolas
sont contraints de vendre le bateau dans l'état.  Renfloué et remorqué par les autres coquilliers, il est ramené
jusqu'au chantier Tertu à Rostelec et posé sur les vasières.

En 1971, le "François Monique" est racheté pour la somme de 1.000 anciens francs par Mr. Guy Lemonnier,
ingénieur demeurant en région parisienne, qui le fait restaurer au chantier Tertu et armer en plaisance.
C'est ainsi qu'il fut sauvé d'une fin probable et rebaptisé "Petit Foc".

En 1979, deux amis rachètent le coquillier, Mr. J.C. Hascoët et Mr. Germain Jarret de St Malo.
D'importants travaux entrepris au Chantier de la Passagère à St Malo lui redonnent son caractère de vieux
gréement et le sloup navigue à nouveau du côté de St Malo.

En 1989, "Petit Foc" est racheté par Mr. Klass Stelman, charpentier de marine à Paimpol. Celui-ci effectue à
nouveau de gros travaux sur la coque, les membrures, la varangue et le pont actuel, dans le but de naviguer
vers les mers du Nord où le voilier est aperçu en 1995 dans le port de Kinvarra en Irlande.

En 2001, vente de "Petit Foc" à Mr. Jérôme Morvan à Vannes. Le bateau propose des sorties plaisance aux
estivants dans le golfe du Morbihan.

En 2005, rachat du bateau par M. Aurélien Curtet Berget . Le sloop part aux Sables d'Olonne et est utilisé
de la même manière, pour des sorties plaisance dans la baie des Sables d'Olonne.

En 2008, rachat du vieux gréement par M. Franck Brize, rapatriement du bateau à Trouville-Deauville,
création de l'Association Petit Foc qui  entame la restauration du coquillier et le rebaptise le "François Monique"
Br 5818 - le 23.10.2008 selon ses origines.

L'association redonne à ce vieux gréement de 1935 son caractère de coquillier de la rade de Brest, avec ses
couleurs, son gréement d'antan et retrace son histoire.
L'association a pour but des sorties pédagogiques, culturelles et environnementales en Normandie, sur la Côte
Fleurie et la Côte de Nacre.



Mise à jour le Lundi, 04 Février 2013 13:38