Actualités




La parade Brest Douarnenez PDF Imprimer
Dimanche, 22 Juillet 2012 14:50




LA  GRANDE  PARADE  DE  BREST  A  DOUARNENEZ



Jeudi 19 juillet, la parade de Brest à Douarnenez.

Le moment le plus spectaculaire : la parade de milliers de bateaux quittant Brest pour rallier Douarnenez en passant par les mythiques Tas de Pois, des rochers éparpillés sur l'ocean. Là les bâtiments prennent un malin plaisir à passer dans le goulet pour le plus grand plaisir de la nuée de téléspectateurs massés tout le long du parcours.

Difficile de repérer le Francois Monique parmi toutes les voiles, même au téléobjectif.  La mer n'est plus qu'une voile, de la plus petite à la plus grande.

Le spectacle sous un soleil radieux est à couper le souffle !  L'Abeille Bourbon envoie de grands jets d'eau vers le ciel où se mirent les couleurs de l'arc-en-ciel qui jouent avec les voiles.

Entretemps l'équipe terrestre à également rejoint Douarnenez où quatre jours de fête vont suivre dans ce joli port de Bretagne.

Les coquilliers sont amarrés tous ensemble côte à côte sur les bouées et l'équipage peut débarquer, toujours en annexe.

Ambiance festive et musicale sur les quais saluent l'arrivée des bateaux, un peu de détente pour l'équipage du François Monique.




grande parade 1  grande parade 2













grande parade 3grande parade 4















grande parade 5grande parade 6






Mise à jour le Vendredi, 27 Juillet 2012 14:17
 
Le Fret, au chantier Tertu PDF Imprimer
Dimanche, 22 Juillet 2012 14:45




RETOUR  DU  FRANCOIS  MONIQUE  SUR  SON  LIEU  DE  NAISSANCE


Mercredi 18 juillet 2012 : Brest, le Fret, Brest.

L'équipe terrestre arrive au Fret avant le François Monique et le voit poindre toutes voiles dehors, s'amarrer sur un corps mort et débarquer l'équipage en annexe.

Nous remercions Mr. Chavez pour son accueil chaleureux et pour l'annexe mise à notre disposition pour débarquer.

C'est au chantier du Fret qu'est né le François Monique en 1935.  L'ancienne cale et les bâtiments sont encore visibles.  Ces derniers ont heureusement été préservés par une association de défense des bâtiments historiques du Fret.  Encore un moment d'émotion lors de la rencontre avec la fille de Mr. Tertu qui nous retrouve sur ces lieux mythiques pour le François Monique.

L'équipage et l'équipe terrestre se retrouve dans une sympathique crêperie pour un déjeuner bien agréable.  Pour le retour, le temps se gâte, crachin et brouillard.



le Fret 18 07 12 a   le Fret 18 07 12 b 














Mise à jour le Mercredi, 25 Juillet 2012 20:40
 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 Suivant > Fin >>

Page 131 sur 147