Mr. Hascoët, propriétaire de 1978 à 1989 PDF Imprimer
Mercredi, 17 Février 2010 18:52

En 1978, mon métier de marin pêcheur et le fait de cotoyer le monde maritime m'amena jusqu'à Rostellec où j'aperçus cette vieille coque échouée sur la grève avec apparemment quelques travaux de restauration en cours.

Lors d'une discussion avec Mr Tertu, j'appris que cette coque appartenait à Mr Lemonnier Guy et que celui-ci envisageait de s'en séparer.

C'est avec mon ami Germain Jarret que nous décidons d'en faire l'acquisition.

Chose faite, et quelques semaines plus tard, nous commençons à envisager le rapatriement au Chantier de la Passagère à St Malo pour la restauration.

Pour cela, nous devons faire dans un premier temps de gros travaux sur le moteur Baudouin DB2.

Le financement fut réalisé en partie par la vente du mât en aluminium posé sur celui-ci.

En 1979, après avoir eu la visite et le contrôle à bord, les affaires maritimes nous délivrent un certificat de navigation de jour provisoire afin de ramener le bateau jusqu'à St Malo.

Lors de l'arrivée à St Malo, le bateau est resté environ 2 ans sans aucun travaux, faute de moyens financiers.

Par la suite, par mon métier et celui de mon ami Germain, nous décidons de vivre à bord pendant la période des travaux, et cela pendant 5 ans.

La restauration a consisté à refaire le roof, la mâture et le gréement. Le calfatage, cloutage des bordées en eaux vives, remplacement de quelques bordées furent réalisés par notre ami Jean François Toulouzou, patron du chantier.

Après avoir questionné Mr. Tertu sur le plan de voilure, celui-ci nous remit un croquis nous permettant de confectionner celles-ci.

Un local de la société Larmor Voile de St Malo nous a été gracieusement prêté tous les samedis matins. Notre ami Marc Vincent a ainsi réalisé les voiles.

En avril 1985, nous faisons nos premières sorties, accueillant des passagers au départ de Morgat et Lezardrieux.

Le 12 juillet 1985, le mât casse, nous obligeant à rentrer à St Malo pour remplacer celui-ci et nous permettre de reprendre nos actiivtés.

En 1986, nous décidons de revenir à Rostellec en prévision de sorties en mer au départ du port de Morgat en saison estivale, où nous croisons souvent Mr. Paul Cornill avec son coquillier le "Saint Guénolé".

En 1987, nous changeons les couleurs du bateau et naviguons sur les bords de la rance du Trieux près de l'île de Bréhat.

En 1988, nous participons au rassemblement de vieux gréements à Douarnenez et envisageons de nous séparer du bateau, c'est ainsi que Klass Stelman l'avait remarqué et connaissait nos intentions.

Nous lui vendirent le bateau en 1989.

Mise à jour le Lundi, 04 Avril 2011 21:22